Accueil > Actualité

Sanseverino, hommage à François Béranger

3 décembre 2017 - L’émotion de Sanseverino a emporté (presque) tout le public de Clamecy ce samedi soir, dans son hommage à François Béranger, pour moi c’est ce qui fait un grand moment, quand l’émotion et les sentiments sont prégnants, quand ils l’emportent sur la technique.

Sanseverino a fixé la règle du jeu dès son entrée sur scène : il était là pour chanter des chansons de François (Béranger), et pas les siennes. Parce qu’il les aime. Parce qu’il l’aime. Il ne chantera que les chansons sublimes, laissant les magnifiques pour un autre jour, il y a celles qu’il connait bien, celles qu’il connait, celles qu’il connait un peu, mais l’essentiel dans la vie, c’est de faire ce dont on a envie, de vivre, alors vivons.

On n’était déjà plus dans une salle de spectacle, on était dans son salon, dans sa loge à la fin d’un spectacle.

Un de ces moments d’après spectacle, le public est parti, l’énergie est toujours là, quand l’artiste reprend sa guitare, dit « tiens, ça vous ferait plaisir si je vous chantais une ou deux chansons de François », et le moment dure, dure…
Pour… François Béranger était un des chanteurs symboles de l’après Mai 68, quand il y avait encore des communistes et des usines.

Un chanteur autodidacte, tendre, libertaire.
Qui chantait la vie quotidienne, la révolte, la liberté plus que l’amour. Un chanteur à la voix grave. Un chanteur un peu maudit, soutenu par un public fidèlement inaltérable (…)

- Lire l’article complet : https://jenaiquunevie.com.../